Double skin

Double skin
A Sensual Approach to Building Envelope

Au Palais Beltrade, Jacques Ferrier raconte sa vision personnelle de l’architecture, refusant le rigide formalisme des modernistes et utilise par contre la technologie pour améliorer le rapport entre les personnes et leur environnement. Cet architecte, qui vit à Paris, suit la trace de ce grand concept de la cité sensuelle : le désir que chaque immeuble réponde et contribue à l’expérience sensorielle qui nous rend humain. En 2010, Jacques Ferrier et Pauline Marchetti ont fondé Sensual City Studio, un laboratoire de recherche et créativité pour améliorer et rendre plus vivable la vie métropolitaine.

Jacques Ferrier parlera de son idée de design sur les façades comme un « espace hybride » qui n’appartient ni à l’extérieur ni à l’intérieur. Cette « peau » de l’immeuble joue avec la lumière naturelle et l’ombre, réagit aux conditions climatiques, donne un sens de profondeur, et offre un nouvel espace d’expérience comme une atmosphère contextuelle. A’ cette occasion, l’emplacement extraordinaire de la Fondation Portaluppi fera de cadre et sera meublée par des produits Zanotta: le lit Talamo (2011) et le divan William (2014) de Damian Williamson et le secrétaire Calamo de Gabriele Rosa (2014). Ferrier utilise la technologie pour améliorer la relation entre les personnes et leur environnement, et Zanotta est toujours à la recherche et à l’innovation pour que ses produits puissent améliorer la qualité de la vie quotidienne.

100×100 Contract a géré l’aspect technique du projet, de la mesure des espaces à la production et installation de la scénographie. L’exposition Double Skin, a été réalisée avec des panneaux en acier poli et coupés au laser selon le dessin de l’architecte Ferrier.

Posted in News.